Dragon héraldique

Date: 
1894
Dragon héraldique - Cristal soufflé-moulé et faïence émaillée, signé

img_abonnes_only2.jpg

Technique:

Lot n° 12

Exceptionnelle sculpture formant pot couvert en cristal soufflé-moulé et faïence émaillée.
Le verre est constitué d’une pâte à la fois translucide et opaque à inclusions d’oxydes métalliques argentés et dorés. 
La surface est reprise au touret. La tête et la queue du dragon, collées à chaud, sont jointes au corps central de la sculpture par deux bagues en faïence émaillée en polychromie rehaussée de dorure. Piédouche circulaire rapporté à chaud.
Sur la bague au niveau du cou on peut lire la phrase suivante : « EN VO SERVAGE AINSI ME DEVEZ TENIR ». Cette phrase fait rappelle un passage de la bible où il est dit qu’il « faut tenir le dragon par la tête et non par la queue » ou encore à une ballade du compositeur et écrivain français du XIVème siècle Guillaume de Machaut intitulée « Se je vous aim de fin loyal courage ».
Signature japonisante sous la base « Emile Gallé Exp. 1900 » et monogrammé « EG » avec la croix de Lorraine.
Modèle créé avant 1895

Vraisemblablement exposé en 1894 à Nancy puis en 1895 à Paris, ce dragon faisait partie de l'envoi d'Émile Gallé à l'Exposition Universelle de Paris en 1900.
H : 29 / L : 27 cm
(accident sur un des côtés du couvercle)
Bibliographie : 
François Le Tacon « Emile Gallé - L’amour de l’art », éditions Place Stanislas, 2008, page 184 
Nous tenons à remercier Madame Blandine Otter, responsable de la documentation-photothèque Musée de l’Ecole de Nancy et Valérie Thomas conservateur du Musée de l’Ecole de Nancy d’avoir effectué des recherches historiques sur cette sculpture et de nous avoir fourni des informations précieuses.